Bienvenue aux nouveaux arrivants sur FantasPic !

- Pensez à lire les règles durant votre visite, il n'y en a pas beaucoup, mais encore faut-il les respecter .
- N’hésitez pas à faire des remarques et/ou suggestions sur le Forum, dans le but de l'améliorer et de rendre vos prochaines visites plus agréables.
- Vous pouvez regarder votre "panneau de l'utilisateur" afin de configurer vos préférences.
- Un passage par "l'utilisation du forum" est recommandé pour connaître les fonctionnalités du forum.

--- L’équipe FantasPic ---
Plaque chauffante de 300 Watts
Babar64
Avatar de l’utilisateur
Amateur
Amateur
Messages : 117
Âge : 74
Enregistré en : juillet 2021
Localisation : Sud-Ouest

#41 Message par Babar64 » lun. 6 nov. 2023 18:38

Ah oui, certes, Yves Jeannot est une sacrée référence. :geek:
Toutefois, le monde du labo versus le monde réel... :?
Fils non soudés...?
Je te laisse penser au "contact" en mode torsadé (ou "mécanique") après plusieurs utilisations : le métal adore faire joujou avec les écarts de température! Non sérieusement, on est en mode mesure là, pas en démo de l'effet Seebeck : il faut utiliser un "vrai" thermocouple, c'est à dire une "connexion intime" entre 2 fils de 2 métaux bien précis et qualifiés : Ils doivent donc être "soudés" entre eux SANS apport d'autre métal, et comme les fils (très) fins sont de mise, ça n'est pas une mince affaire à bricoler.
La "reprise" par 2 fils de cuivre...?
Bin, tu te retrouves avec 3 couples : 1 "chaud" (le thermocouple) et 2 "froids" (les liaisons CU), c'est d'ailleurs ce qui va se produire avec la connexion du thermocouple sur la carte... d'où l'impérative nécessité de la compensation de ces jonctions dites "froides" (les connexions sur la carte)... et donc d'en connaître leurs caractéristiques métalliques et leur température...

Autrefois :sifflotte: , il existait des CI analogiques avec les 2 broches de jonction idouanes... permettant une connexon "au pied" du CI, qui intégrait bien sûr les compensations... Aujourd'hui, l'analogique est mort ; vive MAX
Toutefois, les connecteurs spécifiques pour chaque type de thermocouple, eux, existent toujours ; il faut faire avec...!
Thermocouple.jpg

Perso, je demande à ACIM un montage d'une fiche femelle au bout du thermocouple, et je récupère et démonte les broches de la prise mâle que je coude pour le montage PCB. En mode distant il FAUT recourir à du câble de compensation...avec les connecteurs qui vont bien.
bonne soirée.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
:idea: Pourquoi faire compliqué quand on peut faire inextricable

Plaque chauffante de 300 Watts
nathalie56
Membre
Membre
Messages : 1
Enregistré en : novembre 2023

#42 Message par nathalie56 » ven. 10 nov. 2023 08:30

Salut, :-D

Merci pour le partage de cette découverte fascinante ! La plaque chauffante semble vraiment intéressante, surtout à ce prix-là. Les relevés que tu as effectués sont très instructifs.

Je me demande si cette plaque pourrait être utilisée dans des projets de soudage électronique. D'ailleurs, as-tu envisagé d'explorer des applications spécifiques avec des microcontrôleurs Pic ? Je pense que l'intégration d'un thermocouple est une excellente idée pour un contrôle précis de la température.

Il a un truc un peu bizarre que je fais souvent. Tu as déjà pensé à explorer des approches basées sur l'intelligence artificielle pour améliorer encore plus la précision de tes contrôles ? Des modèles comme Chat GPT peuvent parfois apporter des perspectives intéressantes dans des projets de ce genre. Je sais, c'est un peut drôle mais dès fois ça marche.

En tout cas, hâte de voir comment évoluera ton projet ! :-)

Plaque chauffante de 300 Watts
gwion
Passionné
Passionné
Messages : 298
Enregistré en : février 2022

#43 Message par gwion » ven. 10 nov. 2023 09:55

Bonjour la foule :-D

Pour répondre à nathalie56 c'est bien pour du soudage/dessoudage. ChatGPT, j'ai essayé et j'ai laissé tomber pour cause de non fiabilité, trop de n'importe quoi.

La bonne nouvelle est que l'alu est anodisé, donc surface non conductrice. Du coup aucun souci pour utiliser un TC nu directement en contact avec le métal. En le positionnant sur l'alu au milieu du bloc chauffant on a un peu plus d'inertie qu'en contact direct mais ça reste raisonnable, et surtout cela facile la fixation. Je suis en train de bricoler un petit logiciel qui permet de tracer la courbe de température en utilisant directement les données acquises depuis le port série, car les manip Excel ne sont pas une partie de plaisir.

Plaque chauffante de 300 Watts
gwion
Passionné
Passionné
Messages : 298
Enregistré en : février 2022

#44 Message par gwion » sam. 11 nov. 2023 16:37

Bonjour tout le monde,

Le petit logiciel est opérationnel. Capture et décorticage des trames reçues sur le port COM et affichage des mesures sous forme de courbes. 1er test sans chauffe de la plaque. L'ECG est donc plat, sauf le "output" qui est la valeur du rapport cyclique du PWM que l'on voit augmenter au fur à mesure car la température lue reste à 23°C et que le PID tente de rattraper le coup.

Capture d’écran 2023-11-11 163041.jpg
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

Plaque chauffante de 300 Watts
gwion
Passionné
Passionné
Messages : 298
Enregistré en : février 2022

#45 Message par gwion » mer. 15 nov. 2023 21:16

Bonsoir,

Essai concluant après un petit souci tout bête : si on interroge trop vite le MAX6675 il faut s'attendre à recevoir en boucle la température ambiante. En calmant le jeu c'est parfait. Sur la courbe on voit que j'ai ajusté la consigne avec plusieurs paliers entre 50 et 240°C.

Capture d’écran 2023-11-15 2102502 3.jpg
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.


Retourner vers « Autour du PIC »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités