Bienvenue aux nouveaux arrivants sur FantasPic !

- Pensez à lire les règles durant votre visite, il n'y en a pas beaucoup, mais encore faut-il les respecter .
- N’hésitez pas à faire des remarques et/ou suggestions sur le Forum, dans le but de l'améliorer et de rendre vos prochaines visites plus agréables.
- Vous pouvez regarder votre "panneau de l'utilisateur" afin de configurer vos préférences.
- Un passage par "l'utilisation du forum" est recommandé pour connaître les fonctionnalités du forum.

--- L’équipe FantasPic ---
Commentez, partagez et proposez des Tutos en langage C !
Convertisseur Analogique-numérique
mazertoc
Passioné
Passioné
Messages : 201
Enregistré en : juillet 2015
Localisation : Auvernha

#11 Message par mazertoc » mar. 15 déc. 2015 14:09

Jérémy a écrit :J'ai cherché à comprendre et j'ai trouvé que c’était une résistance talon, qui permet que lorsque que le potard est en butée de 0 ohms , il se se comporte comme un fil. Si on remplace le potard par fil, on voit que Vcc est relié à la masse, donc cout-circuit non ?

Le but de la R 220 n'est pas de limiter le courant mais d’empêcher de brancher Vcc à la masse directement. Ce qui fausse la mesure je l'accorde un peu car au lieu d'aller de 0 à 10k ohms , le minimum sera de 220 et le maxi à 10k220 ohms. 220 par rapport à 10k n’amène pas une grande erreur.

Pour lisser le signal ? éliminer les parasites ?

Rien à voir avec une résistance talon.
Dans ce cas de figure un potar seul suffit. Je ne vois pas où se trouve un risque de court-circuit.

Idem pour la justification de la 220, je ne vois toujours pas comment Vcc pourrait être mis au 0V.

Les condensateurs permettent de filtrer (passe-bas) :
- s'affranchir des "gratouillis" d'un potar bas de gamme
- diminuer les "parasites"
- diminution apparente de la résistance de sortie du diviseur

L'utilisation correcte d'un µC nécessite un minimum de connaissances en électronique.
Sinon on affirme des conneries . . . :mrgreen:

Convertisseur Analogique-numérique
Jérémy
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 2153
Âge : 39
Enregistré en : juillet 2015
Localisation : Dans le sud
Contact :

#12 Message par Jérémy » mar. 15 déc. 2015 16:12

Loin de moi l'idée d'affirmer quoi que ce soit !

Je partage seulement mes maigres connaissances, mes recherches , mes tests !!! pour éviter que d'autres galère comme moi ! :D Sans jamais affirmer que j'ai la vraie solution !.

En continuant mes investigations, on sait qu'un potard est ni plus ni moins qu'un pont diviseur de tension, sur lequel on fait varier l'une ou l'autre résistance de chaque coté ; mais la somme des résistances sera toujours de 10K , donc effectivement Vcc ne sera jamais relié a GND . En fait c'était pour une résistance variable et non un potard ! j'ai bon ?

Alors maintenant ma question est , pourquoi sur la plaque de MikroE ils en mettent une de 220 ohms ?
C'est en faisant des erreurs, que l'on apprend le mieux !!!

Convertisseur Analogique-numérique
mazertoc
Passioné
Passioné
Messages : 201
Enregistré en : juillet 2015
Localisation : Auvernha

#13 Message par mazertoc » mar. 15 déc. 2015 17:13

J'en sais rien !
Sur cette carte destinée à expérimenter il y a sans doute une raison.

Convertisseur Analogique-numérique
paulfjujo
Avatar de l’utilisateur
Expert
Expert
Messages : 1083
Âge : 68
Enregistré en : juillet 2015
Localisation : 01800
Contact :

#14 Message par paulfjujo » mar. 15 déc. 2015 18:07

Le but de la R 220 n'est pas de limiter le courant mais d’empêcher de brancher Vcc à la masse directemen


SI ! Le potar est monté en Potentiometre et non pas en resistance variable
Le role de cette resistance est de palier à une erreur de manip :
Si on met la connection qui va vers l'entree ANA du PIC à la masse (au 0V)
et SI le potar est reglé au maxi.. (curseur coté VCC) alors dans ce cas là , cela limite le courant passant dans le curseur
à 5/220=> 22,7mA , sinon, sans cette resistance on fait fumer le potar.


Retourner vers « Langage C »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité